Lettre G

Retour au lexique


GAGA DILO
GALAXIE
GARAGE LOPEZ
GARBAGE
PIERREJEAN GAUCHER
GÂTECHIEN
GENESIS P-ORRIDGE
GHINZU
GIANNI'B
GLASSEATER
GOMM
GOOD RIDDANCE
GOZ OF KERMEUR

THE GO!!TEAM
GRAE(JEAN)
GRAVE DE GRAVE
GRIMSKUNK

GUAKA

Haut de la page G


Goz of Kermeur
     Le groupe a splitté durant l'année 2000, après 3 albums et un 45t.
              Discographie : Goz of Kermeur, album, 1992, Noise Product Records, NPS 9201, épuisIrondelles, album 1993, RecRec Records (licence Noise Product), RecDec61 Split EP avec Ted Milton (live 1994, Noise Product Records, NPS 9408, Mythoman, album, 1999, Shin Records (leur propre label)

Haut de la page G

Grave de grave - “Le Grave se rebiffe” - Small Axe
          Site Internet :
Grave de grave mélange les couleurs pour en faire le costume qui habille ses textes caustiques, peuplés de personnages hurluberlus. Toujours vaillants, après plus de 700 concerts, le quintet continue l'aventure démarrée en 1993, avec “Le grave se rebiffe”, second album du groupe. Ce dernier est en tournée française dès la fin du mois de janvier, jusqu'au printemps, avec pas moins de 50 dates.     >>>>    Image
Le dernier album de Grave de Grave, “Le Grave se rebiffe” (Small Axe / Tripsichord) est sorti le 11 mars 2003.

Good Riddance - “Bound by ties of blood and affection” - Fatwreck
Du punk hardcore, aux paroles poignantes pour ce groupe engagé, aux prestations scéniques incroyables !
promo : Fatwreck - sorti le 05/07/2003

Haut de la page G

GARAGE LOPEZ
GARAGE LOPEZ
- “Elvis is back” - Dialektik Records
Deuxième album de ce groupe punk de la banlieue parisienne : Humour, engagement, clé à mollette et rock'n'roll à fond les ballons pour ce groupe entre garage et punk rock à la française, dignes héritiers des Ramones !
promo :   Dialektik Records  - sorti le 07/10/2003

Haut de la page G

GLASSEATER
GLASSEATER
- “Everything looks beautiful” - Victory

Troisième album de ce groupe de Miami : un fusion rafraîchissante de pop punk, métal et hardcore. Avec en bonus, des pistes vidéos et la clé d'un site Internet secret
promo :   Victory  - sorti le 07/10/2003

GRIMSKUNK - Lookin' For Gab Bio - magazine Rage
Enragés Productions : 02 99 14 07 47
Site Internet : http://www.grimskunk.com
MySpace : http://www.myspace.com/grimskunk
Discographie : Seventh Wave
Un live inédit de GrimskunkLookin' For Gab Bio” est dans le sampler du magazine Rage du mois de Mars 2003.
    >>>>    Image

Haut de la page G

GENESIS P-ORRIDGE
     Après Throbbing Gristle et Psychic TV, Thee Majesty est le dernier projet musical en date de Genesis P-Orridge. En 1969, sous influence de Kraftwerk et du "Metal Machine Music" de Lou Reed, il fonde Cum Transmission, collectif intéressé par toutes les formes d'arts, mêlant les héritages croisés de Dadaïsme, du Cut-up, du Situationnisme et des activismes viennois, il multiplie les happenings et performances les plus extrêmes. Au fur et à mesure le médium musical prend une place prépondérante dans ce maelström de création, et donne naissance en 1975 à Throbbing Gristle ainsi qu'à la notion de musique Industrielle et confère à Genesis P-Orridge le statut de principal instigateur et théoricien.
     En 1981, Genesis P-Orridge fonde Psychic TV avec Peter Christopherson (ex- T.G) et John Balance qu'ils quittent en 1983 pour former Coil. Thee Majesty est une formation qui explore l'improvisation de nappes et de sons 'noise' dans le but de servir l'énergie vivante des mots. Une nouvelle expérience sensorielle nous est proposé par le maître de cérémonie Genesis en rôle et place de grand Chaman.
     La présente prestation de Genesis P-Orridge aka Thee Majesty au Forum le 11 septembre 2004 se fera sous la forme d’un travail joignant image, son et performance sur le film « In the Shadow of the Sun » de Derek Jarman - 1974/1980 - Grande-Bretagne. « Inspirée par les idées de Carl Gustav Jung et les écrits de la Cabale, une exploration des continents enfouis de l'esprit humain. Illustration musicale en live par Thee Majesty, une réinterprétation contemporaine du travail déjà réalisé en 1980 par Throbbing Gristle. Performance suivie de Regeneration Hex, une anthologie du cinéma androgyne. » En complément de programme : T.G. : Psychic Rally in Heaven de Derek Jarman.
Discographie :
                          “the second annal reportIndustrial rec / Mute 1977
                          “D.O.A – the third & final reportIndustrial rec 1978.
                          “20 Jazz Funk GreatsIndustreial rec/ Mute 1979.
                          “Heath earthIndustrial rec / Mute 1980.
                          “Mission of dead soulFetish / Mute 1981.
                          “In The shadow of the sunIlluminate / Mute 1981
                          “Journey though a bodyMute 1982.
                          “Greatest hitsMute 1984.
                          24 HOURS TG BOX 24xCD (1976 / 1981) Mute 2003
www.genesisp-orridge.com/

Haut de la page G

GIANNI'B

GIANNI'B _ Marseille (13) _ "Image d'une fin de siècle" _
  "Image d'une fin de siècle"

Haut de la page G

GHINZU _ Bruxelles - Belgique _ pop rock
     A une époque, en Belgique, comme en Angleterre, les jeunes faisaient du foot ou du rock. Aujourd’hui, en Belgique, on ne fait que du rock, mais du bon. Venus, Girls in Hawaii (dont les perles pop voletèrent l’an passé au-dessus du Malsaucy), Zita Swoon et dEus : les groupes belges se suivent, ne se ressemblent pas forcément et prouvent qu’il y a une vie après Jacques Brel. C’est en 1999 que Ghinzu se forme. Pour l’anecdote, le nom vient d’une marque de couteaux japonais vendus au télé-achat. Le premier album, Electronic Jacuzzi, sort à cette même époque et commence à tourner sur les radios belges. Le groupe monte sur les scènes les plus prestigieuses et apparaît dans les gros festivals européens. C’est en 2004, avec leur deuxième album sous le bras, le terriblement efficace Blow et son single entêtant Do You Read Me ?, que le groupe envahit la France. Entre pop musclée et rock ciselé, Ginzhu navigue tantôt dans la tempête tantôt sur une mer d’huile. On pense évidemment à l’Angleterre, à Muse et à Radiohead (avant OK Computer). La Belgique continue à nous donner des leçons de musique et on adore ça.
http://www.ghinzu.com

Haut de la page G

THE GO!!TEAM _ Brighton - Grande-Bretagne - electro funk rock
     The Go! Team vient de Brighton mais il aurait pu aussi bien venir de Saturne que cela n’aurait surpris personne… The Go ! Team, c’est trois garçons et trois filles dont deux batteuses, l’une japonaise et l’autre allemande ! The Go ! Team, c’est les Jackson Five qui feraient du rap dans un épisode de Starsky et Hutch réalisé par les Beastie Boys. Pour faire simple, The Go ! Team nous rappelle les Australiens de The Avalanches avec un soupçon de Motown dans les veines. La musique du sextet fourmille d’idées folles et de gimmicks accrocheuses, en utilisant le sampling à doses homéopathiques. En 35 minutes, leur premier album, Thunder, lightning strike, est un condensé d’énergie et de folie douce où se rencontrent toutes les musiques qui font bouger les corps, tous les instruments même les plus improbables (comme le pipeau) et toutes les influences, même les plus opposées (rock psyché, hip-hop dopé, pop allumée, funk torride, et un long etc). 35 minutes pour un album, c’est un sprint cinglé qui embrase tout sur son passage comme Ben Johnson qui aurait pris, en plus, un ecsta ! Certains groupes soulèvent un enthousiasme dévorant. The Go ! Team fait partie de ceux-là.
http://www.thegoteam.co.uk/

Haut de la page G

G.O.M.M _ Lille - France - rock
     Le groupe Gomm a commencé à faire parler de lui après avoir assuré les premières parties de Placebo (Brian Molko ne tarit pas d’éloges sur leur musique), Girls in Hawai ou Nada Surf. Entre les rythmiques répétitives des Allemands de Can et le punk synthétique des Anglais de Wire, leurs deux influences revendiquées, Gomm a créé une sorte de post-punk ravageur. En français, anglais ou allemand dans les textes, le groupe, originaire du nord de la France, ne se laisse pas enfermer dans le cliché du « rock français ». Avec leurs costumes impeccables et leur scénographique au cordeau, Gomm évoque plutôt les Américains d’Interpol mais avec le regard posé sur les années 70. L’année dernière, le quatuor a sorti son premier album, autoproduit, Destroyed to Perfection, au son brut et spontané qui reflète leur fort potentiel forgé de concert en concert. Entre le chant à deux voix (féminine aux claviers, masculine à la batterie), les guitares cinglantes et les synthés psychédéliques, Gomm met en place une ambiance hypnotique et nerveuse. Et c’est sur scène que le groupe exprime le mieux son talent promis à un bel avenir. Une affaire à suivre de près…
Site Web :   http://gomm.free.fr/
MySpace :  http://myspace.com/myspacegomm

Haut de la page G

GARBAGE _ New York - Etats-Unis - rock
     Formé autour du célèbre producteur Butch Vig, Garbage aurait pu n’être qu’un caprice de star voulant sortir de l’ombre de ses productions. Pourtant, depuis 1995, le groupe poursuit une carrière irréprochable, entre rock et nouvelles technologies. Passé du post-grunge désenchanté à la folie des stades en seulement trois albums n’est pas chose simple à gérer. Mais, les quatre de Garbage ont su garder la tête froide pour ne pas se trahir et continuer de produire des pépites rock serties de boucles et de samples finement ciselés. Pour le nouvel album, Bleed Like Me, Garbage a, toutefois, mis en avant les guitares et laissé de côté une partie de l’électronique. Le rock le plus tendu est d’ailleurs mis à l’honneur avec la participation de Dave Grohl à la batterie sur le titre Bad Boyfriend. Décidément au coeur des albums les plus aventureux du rock US, ce batteur - que Butch Vig connaît de l’époque de l’album Nevermind de Nirvana - a laissé son empreinte rugueuse sur l’ensemble de l’album de Garbage. Pour son grand retour après quelques années de silence discographique, le quatuor emmené par Butch Vig et Shirley Manson a sorti les muscles et les tripes pour partir à la reconquête du public.
http://www.garbage.com

Haut de la page G

JEAN GRAE _ Philadelphie - Etats-Unis - Hip-hop
     Considérée par le magazine Rolling Stone (version US) comme « le secret le mieux gardé de la scène hip-hop indépendante », Jean Grae (de son vrai nom Tsidi Ibrahim) est née en Afrique du Sud mais a vécu aux Etats-Unis. De ses parents, mère chanteuse et père pianiste, elle a hérité d’un indéniable talent artistique qu’elle met au service de son auditoire à travers des rimes acérées et un flow de tigresse. Sous différents pseudonymes (What ? What ?, Run Run Shaw, Nasain Nahmeen) et au sein de différents groupes (Natural Ressource, Ground Zero), Jean Grae a fait parler d’elle dans le milieu avant de se lancer en solitaire. Issue de la même bande que Talib Kweli ou Mos Def, elle a travaillé avec Mr Len (ex-Company Flow) et The Herbaliser, notamment. Attack of the Attacking Things, son premier album solo sorti en 2002, avait été salué par la critique, lui attribuant le statut de meilleur album hip-hop féminin depuis celui de Lauryn Hill, The Miseducation of… This Week, son nouveau travail sera celui qui va la propulser sous les projecteurs de la célébrité.
http://www.jean-grae.com

Haut de la page G

Gaga Dilo, c'est de la musique instrumentale résolument festive ! Compositions chaleureuses, tantôt envoûtantes, tantôt déchaînées, leur style est un patchwork de genres musicaux où se mêlent magnifiquement : couleurs tziganes, andalouses, orientales, klezmer, swing ou encore jamaïcaines avec des rythmes ska et reggae. Suée torrentielle garantie !

Haut de la page G

GALAXIE  _ Québec _  Rock
     Galaxie (ex-Galaxie 500, Ford des sixties) est le 1er projet personnel d'Olivier Langevin, multi-instrumentaliste et guitariste de génie, au volant d'un groupe à géométrie variable, devenu au fil du temps "LA" récréation favorite de la crème des musiciens du Québec. Un projet artistique riche d'une vraie substance, qui explose littéralement sur scène, transporté par l'interprétation magistrale de ses musiciens...
Discographie : 2002 _ Galaxie 500 _ Réédition en France en automne 2007 _ Ladilafé Productions
                      2007 _ "Le Temps au point mort" _ sortie mars 2007 (Ladilafé Prods / Distribution Universal)

Haut de la page G

GÂTECHIEN
     Les 2 énergumènes se rencontrent à Cognac et mettent en place ce duo défouloir basse-batterie-chant-cris, véritable ovni de la scène noise. Un premier album atterri sur nos platines en 2003 et fait tout de suite mouche, surprenant tout le monde de par son extravagance. Un chant à l'instinct, un jeu de basse des plus créatifs et une batterie sèche pour un groupe 200 % « in your face » ! À partir de là, tout s'enchaîne à grande vitesse : des concerts à la pelle, un deuxième album en 2004 distribué par Musicast, encore plus de concerts avec des dates à l'étranger (Angleterre, Allemagne, Belgique, Ecosse, Espagne, Italie, Luxembourg, Portugal)... pour arriver aujourdhui à ce troisième album enregistré en décembre 2005 par le « Steve Albini » des Charentes, Michel Toledo. Encore plus efficace encore plus de surprises, bienvenue dans le cirque gâtechien !
Site Web : http://bnooz2.free.fr/gatechien/fr/index.html     MySpace : http://www.myspace.com/gatechien

Haut de la page G

GAUCHER (PIERREJEAN)
Site Internet : http://www.pierrejeangaucher.com/    MySpace : http://www.myspace.com/pierrejeangaucher
     D'abord passionné par le dessin, PJ. Gaucher n'aborde la guitare qu'à 16 ans. Après le bac, il se consacre entièrement à la musique et étudie quelques mois (en 1981) à la Berklee school de Boston (USA) .
     De retour en France, il se consacre à son groupe Abus Dangereux. Devenu Abus tout court en 1986, cette formation phare de la scène française a totalisé 8 albums et plus de 400 concerts en France et à l'étranger (Europe, Amérique du Sud, Afrique...)
     Beaucoup d'illustres musiciens ont croisé la route de ce groupe : Randy Brecker, Robert Thomas Jr, Bobby Rangell, Stéphane Belmondo, Olivier Hutman, Etienne MBappé, Benoît Moerlen? Il enregistre également pour divers artistes (avec notamment la rythmique du groupe Uzeb)
     Se consacrant beaucoup à l'écriture pour Abus et diverses commandes (théâtre, musique contemporaine, ballets) il compose en 1987, le premier générique TV de l'émission Jazz 6.
     En 1992, il crée le New Trio avec le batteur André Charlier et le bassiste Daniel Yvinec. Leurs deux albums seront salués par toute la presse musicale comme l'une des démarches les plus originales du moment.
     En 1994, à la demande de festivals français, le New Trio devient un quintet qui rend hommage à Frank Zappa disparu un an plus tôt. Ce projet intitulé Zappe Zappa tourne toujours et rassemble un public qui déborde largement le jazz. 2 CD "live" de cette formation sont sortis entre 1998 et 2002.
     En 1999, il collabore à un livre sur le rythme avec le pianiste Daniel Goyone.
     En 2000, il met sur pied un nouveau quartet : le Phileas Band.
     L'année 2001 voit aussi la naissance d'un duo avec le guitariste Christophe Godin.
     En 2004, il finalise l'ouvrage "Guitaristes" qui regroupe plusieurs guitaristes, parmi les meilleurs en France.
     En 2005, il inaugure (CD et concerts) sa nouvelle aventure musicale consacrée aux fables de la Fontaine. Il est aussi très actif dans le domaine pédagogique. Après avoir longtemps écrit pour diverses revues (Jazz-Hot, Guitar § Bass...), il est aujourd'hui responsable du département guitare au Centre des musiques Didier Lockwood (CMDL) tout en intervenant toujours au M.A.I de Nancy. Il est l'auteur de diverses vidéos dont une sur l'improvisation, ainsi qu'un ouvrage sur les intervalles et les triades.     >>>>    Image

Haut de la page G

GUAKA _ France _ Bordeaux _ Rock
MySpace : http://www.myspace.com/guakamusic
   Le groupe Guaka, né en 2003 suite à la rencontre de quatre musiciens issus d'horizons culturels distincts ; Chili, Colombie, Mexique et France. La musique véhiculée par Guaka s'appuie sur un large éventail de sonorités et de rythmes, reflétant les diverses appartenances culturelles et loin des cloisonnements habituels suscités par les styles musicaux. Les rythmes traditionnels des chansons latines, sont croisés avec les musiques amplifiées comme la cumbia, le rock-punk, la funk, le ska et en particulier le rock. Les textes, pour la plupart engagés, évoquent les problèmes relatifs à l'Amérique Latine et au reste du monde, mais célèbrent aussi des personnages fictifs évoluant dans l'imaginaire du groupe.
   En 2008 le groupe donne naissance à son premier album appelé comme le groupe GUAKA, autoproduit et indépendant. Ils confirment ainsi leurs aspirations donnant à écouter une multitude sonorités porteuses d’une constante exploration. Le disque est ainsi écouté dans une vingtaine de radios (toute catégorie confondue), à travers la France, l’Espagne et l’Amérique latine. Ils s’apprêtent déjà à sortir un deuxième album pour Mars 2009.     >>>>    Image

Haut de la page G

Lettre G
Lettre G
Retour au lexique