Lettre P
Retour au lexique


Papillon
Renaud Papillon Paravel
Papyboarding
Pascal Parisot
Paris Violence
The Perceptionists
Percubaba
Pig
PI L. T
Plant life
Tom Poisson
Poor Boy
Porcelain
Porcupine Tree
Positive Radical Sound
Prajna
Prince Alla
Prohom
Psycroptic
Puts Marie

Haut de la page P

PERCUBABA - Rennes - Fisty Boys ;
Contact : Asso. Foutadawa - 4 rue Perrin de la Fourche 35000 Rennes _ Tél : 06 12 41 19 17
« ... Et sur la scène 11 musiciens pour fout’ le Dawa, instable on met le feu dans ta casba. dans nos têtes se bousculent trop d’influences musiales, marre d’être lassé, on vient casser les barrières avec un mélange de sons à faire bouger les grabataires. »
http://www.myspace.com/percubaba

Haut de la page P

POSITIVE RADICAL SOUND - Caen - Règne Animal
Contact : Fred Chapat 06 60 37 14 54
   Positive Radical sound s’inscrit dans un concept de résistance dénonçant toute forme d’ignorance. Son métissage brise et vole au-dessus des frontières en quête de rencontres où l’être humain prédomine... La vibration positive, l’éthique radicale et la puissance du son, restent incontestablement les troius mots d’ordre de cette formation auxquels s’ajoutent engagement et humour. Un deuxième album est sorti courant 2001.
    POSITIVE RADICAL SOUND, groupe de reggae, signe son 2ème album chez Small Axe pour une sortie en janvier 2004.
Un album mûr, prometteur avec entre autre les participations de SAÏ SAÏ, TIKEN JAH FAKOLY ou encore MC JANIK.... De quoi nous mettre l'eau à la bouche.
La crème du reggae français a sorti son 2ème album le 28 janvier 2004. Vous pourrez les retrouver en concert au Tryptique pour fêter dignement la sortie de l’album, le 11 mars 2004. Ils traverseront la France dès janvier avec notamment de nombreux show cases… (suivez la tournée sur www.smallaxe.fr )
        Discographie : Bougnoule, blacko, négro, bicot (TAF / Tabou 1) 2000
                            2ème album (Small Axe) 2004

Haut de la page P

PRAJNA
Genre : Tribal - Electro - Dub
      Site Internet : http://prajna.prajna.free.fr
PRAJNA c'est un chanteur, un violoncelliste, un bassiste et un percussionniste (djembe, boukarabou) qui jouent sur des programmations électroniques, "un subtile mélange musical fait de rencontres entre nouveaux langages sonores et mélodies tradionnelles.

1er album "l'Eveil" sorti en octobre 2001 chez PRIKOSNOVENIE, distribution LA BALEINE où l'on retrouve JC, ex-chanteur du groupe ORANGE BLOSSOM.
Mélange de machines et de percussions. Beats jungle. Sonorités orientales, asiatiques, africaines et européennes (grande influence des pays de l'Est). Une invitation au voyage, sur des rythmes tantôt endiablés, tantôt plus posés.
     PRAJNA  -  "A l'horizon" - Small Axe
Découvert il y a deux ans via un premier album, “L'éveil”, déja prometteur, Prajna confirme cette fois en signant son second disque "à l'horizon" (sept 2003)chez Small Axe. La musique de Prajna est un savoureux mélange de musique du monde, de rock et d'électro, le tout chanté en français.
   >>>>     Image
Sorti le 23/09/2003 - promo : Small Axe

Haut de la page P

PAPYBOARDING
Récemment renforcé par un deuxième guitariste, Papyboarding distille un hardcore old school bien speed. Cette formation nantaise a acqui une expérience scénique solide, ayant partagé l'affiche avec des groupes français et étrangers tels que Seven Hate, Condkoï, Unlogistic, Right for Life, Intensity, Human Alert, Misconduct ou encore les américains de Good Clean Fun. L’Olympic va trembler...

Haut de la page P

PARIS VIOLENCE - “En Attendant L'Apocalypse” - Dialektik Rds
Paris violence parle ici de révolte, d'amertume, d'une jeunesse sacrifiée...un vrai disque de punk ! Sorti le 15/08/2003 - promo : Dialektik Rds

PORCUPINE TREE- “Coma divine” - Delerium
Version remasterisée et rallongée du seul album live du groupe, d'une qualité exceptionnelle, avec des morceaux de leurs 4 premiers albums.
Sorti le 05/07/2003 - promo : Delerium

Haut de la page P

PI L. T - “Minus” - Metak
4ème album de ce groupe interprétant un Heavy Metal particulier, auquel ils aiment ajouter sonorités pop et psychédéliques pour créer un mélange réussi d'ambiances et de mélodies !
promo : Metak - sorti le 06/05/2003

TOM POISSON - Tom Poisson fait des chansons
Son album dans les bacs depuis le 28 Janvier 2004, Tom Poisson en a déjà fait craquer plus d’uns avec ses chansons : TELERAMA (3 clés le 27/01/04), RTL ( talents RTL de Janvier), Europe1, France Inter, RFI, Le Mouv’, France 2 (« cd d’aujourd’hui »), Le Parisien…  Et vous ?
Sorti le 28 janvier 2004
(Promo Tripsichord)

Haut de la page P

PRINCE ALLA- .More Dub. - Age of Venus
Prince Alla est une véritable légende vivante du Reggae de ces trente dernières années. Il est né a Keith Blacke en Jamaïque, et a grandit a Greenwich farm, un ghetto de Kingston.

Il débute sa carrière à la fin des années 60’s dans le groupe « The Leaders », puis adopte le nom de Ras Alla, il enregistre et produit un certain nombre d’artistes et d’albums à cette période .
Ce n’est que plus tard qu’il signe chez Blood and Fire, ce qui lui permet d’acquérir une nouvelle renommée internationale grâce aux rééditions de « Only Love can conquer » et « Heaven is my roof », ainsi que celui qu’il réalise avec The Disciples « One bright Day ».
Aujourd’hui, il sort ses albums chez le fameux label anglais Jah Warrior : « Glory » 2000 - « More Love » 2002.
Son dernier opus « More Dub », signé en Angleterre chez Jah Warrior nous arrive en France via le label Age of Venus, et nous offre une ré interprétation dub de « More Love ».
Sortie le 9 mars 2004 (promo Age of Venus)

Haut de la page P

PIG
PIG - “Genuine American Monster” - Metropolis Rds
Ce disque se place dans une veine électro indus proche de Ministry.
promo : Metropolis Rds   sorti le 15/02/2003

Haut de la page P

PASCAL PARISOT - “Wonderful” - Sony Music Entertainment (France) S.A.
    Site Internet : www.pascalparisot.com
                     Wonderful rappelle ce monument de coolitude que fut, à la fin des années 50, le Calypso is like so… de l'impeccable Robert Mitchum. A d'autres endroits, on pensera à un Jobim un peu jobard, à un Brassens sans dessus dessous (et sans moustache), toujours un peu beaucoup à Gainsbourg, évidemment. Parmi les douze titres de ce disque éventail, on remarquera l'adaptation culottée de Quizas, quizas, quizas (Que je sache) ou le cadavre exquis des Gondoles à Denise, l'un des moments forts des concerts de Parisot depuis quatre ans, et qui fait pour la première fois son apparition sur disque. De la fausse candeur ironique de Tout va bien ou Les gens sont méchants jusqu'à la légèreté voulue, façon La croisière s'amuse, de Sombre héros, Pascal Parisot plane loin des névroses bourgeoises de la chanson Rive Gauche comme du néo-réalisme racoleur de la Rive Droite. Chanteur amuseur de l'entre-deux rives, extra et ordinaire à la fois, farouchement à part en tout cas, Parisot étonne et détonne sans jamais en faire des tonnes.
PASCAL PARISOT - “Tout va bien” - Sony Music Entertainment (France) S.A.
           TOUT VA BIEN ? non ? mais oui....
     - Découvrez sur les ondes le nouveau single de PASCAL PARISOT "TOUT VA BIEN. Chanson au texte malin et aux astuces sonores dont seul Mr PARISOT a le secret, "Tout va bien" est tout simplement entêtante. "Géo Trouvetout" des bidouilles musicales, Parisot est ici accompagné de musiciens surdoués qui répondent aux noms de M et Albin de la SIMONE, Patrice Renson (batteur de M, V. Paradis...)
Tout va bien ! Car dans ce petit monde de la pop française, il y a souvent de jolies histoires à l'origine de bonnes chansons :     On se rencontre en tournée et entre 2 galères de camions et des rires en chaines, on finit par se dire qu'on irait bien en studio faire "quelque chose ensemble". Le garage des répèts de nos 15 ans n'est pas si loin... Micros ouverts et instrus pluggés, on invente des lignes de basses, des rifs de guitares sans penser single. Une fois les piste triées et le mix terminé, ce "quelque chose" est plus une bonne chanson qu'autre chose...Tout va bien !
       Discographie : Pascal Parisot _ Sony Music Entertainment (France) S.A. _     >>>>    Image
                                Rumba _ Sony Music Entertainment (France) S.A. _     >>>>    Image
                                Wonderful _ Sony Music Entertainment (France) S.A. _ 2003     >>>>    Image
                                Tout va bien _ Sony Music Entertainment (France) S.A. _ 2004

Haut de la page P

PROHOM _ Peu importe _ mai 2004 _ Polydor
http://prohom.artistes.universalmusic.fr/
    En 1998, après un parcours riche et varié, Philippe Prohom trouve enfin sa voix artistique et la confiance nécessaire pour partir sur la route et proposer son répertoire de chansons à textes et d'électro-rock.
    PROHOM fait sa réputation sur scène et trouve le soutien de réseaux, tels que celui des Transmusicales de Rennes, des Chorus des Hauts de Seine (prix SACEM en 2000) ou des Francofolies de La Rochelle.
    PROHOM est devenu un quatuor (avec Damien Habouzit à la basse), a travaillé ses nouveaux titres et sa nouvelle création lumière au théâtre de verre à Châteaubriand (l'identité visuelle a toujours été primordiale) et est reparti donc l'automne dernier (2004) pour une tournée d'une durée inderterminée, et cela pour défendre le deuxième album paru en mai 2004 : "Peu importe".
Discographie :
     2000 _ album 6 titres
            2002 _ album éponyme _ Polydor
  2004 _ Peu importe _ Polydor

Haut de la page P

RENAUD PAPILLON PARAVEL
    On a beaucoup parlé de "renouveau de la chanson française" au sujet de Renaud Papillon Paravel. Tellement plus simple ! Une petite case et le tour est joué. Carla Bruni, Vincent Delern, Bénabar ou Benjamin Biolay. On y ajoute un nom de plus et l'affaire est dans le sac.
    Mais il faudra être moins paresseux. Cet oiseau - cet indien - plutôt est ailleurs. Presque toujours en talk-over, la voix, lente et parfaitement posée sur des climats deep, hétéroclites et détournés, elle se pose et raconte. Les sons, derrière, ondulent et portent le flow. Des temps médium en général, sinon carrément lents. Comme dans Melody Nelson du maître Gainsbourg ? Oui, parce que ceux là sont plus aisés, si on veut faire passer les textes. Et on devine bien que les mots... c'est la vraie affaire du garçon. On dirait quasiment, un disque d'écrivain. Comme ce classique culte "obsolète" de Dashiell Hedayat. Renaud "Papillon" (ce non ! ) Paravel n'est pas écrivain. Certes. Ou pas encore. Mais il devrait y penser.
    Non, le toulousain était graphiste, dessinant pochettes de disques et affiches de concerts. Avant d'enregistrer "La Surface de Réparation", qui l'a révélé. Et si "papillon il y a, c'est que, hors le classique de Georges Charrière, qu'il affirme avoir lu tout gamin, le bassiste du défunt groupe seventies Triangle...
    "Papillon" c'est le nom de l'ours des Pyrénées. Oui, celui là même ! qui, comme le dernier des mohicans, ne veut pas lâcher le terrain. Une espèce rare, donc. Et menacée. Et Paravel ? On peut supposer qu'il s'agit de son vrai nom. Ou qu'il s'est trouvé un pseudonyme qui rime avec Barjavel, histoire de brouiller les pistes. Allez savoir.
    A l'entendre, le garçon est un quasi amateur. Qui a fait ce disque presque par hasard. Il ne faut évidemment pas le croire. On ne lâche pas un album comme "La Surface de Réparation" par hasard. Ou en passant. Il y a trop de choses dedans. Autoproduit au départ et enfin racheté par BMG, l'album est un classique des playlists de Nova, entre autres radios, et s'est attiré les bonnes grâces de toute la presse spécialisée, façon Inrockuptibles ou Télérama. Partout, on cite a foison Bobby Lapointe, Charlélie Couture, Gainsbourg, Murat ou Léo Ferré des opéras parlés au sujet de ce Papillon là. Et tout cela est parfaitement justifié. Mais finalement lourd à porter. Tout ce qu'on peut lui espérer, c'est de plus avoir besoin de ça. Très bientôt.

Haut de la page P

PLANT LIFE _ Los Angeles - Etats-Unis - funk
     Originaires de Californie, les quatre de Plant life ont décidé de croiser James Brown et les Beastie Boys. Excellente idée, surtout si on veut faire gigoter les jambes de son auditoire. Avec Plant life, Prince se forge une street credibility, Sly (and The Family Stone) troque ses platform boots pour les baskets de Tony Parker. Funk, soul, hip-hop et electro se mélangent pour créer un cocktail chaud comme la braise. Avec leur premier album, The Return of Jack Splash, Plant life remet au goût du jour les rythmes funky des années 70 en les confrontant aux sonorités du nouveau siècle. Dans cette capacité à mixer les genres sans que cela sente la recette éventée, Plant life évoque des duos capables de sublimer les influences pour créer des oeuvres magistrales, Outkast et Neptunes. De quatre membres permanents, Plant life se transforme en funkestra en montant sur scène grâce au renfort de musiciens supplémentaires dont une section de cuivres des plus groovy. Le rapprochement avec Parliament ou The Family Stone n’aura échappé à personne. Toutefois, avec ses influences hip hop, le combo évoque en concert plutôt The Roots. Grâce à Plant life, la Fièvre du Samedi Soir s’est trouvée une nouvelle bande-son.
http://www.plant-life.net/main.html

Haut de la page P

THE PERCEPTIONISTS _ Boston - Etats-Unis - Hiphop
     Les trois de The Perceptionists (Mr. Lif, Akrobatik et DJ Fakts One) sont la nouvelle sensation du label Definitive Jux. Originaires de Boston, ces trois amis de longue date ont décidé de faire la grand saut avec leur premier album ensemble, après quelques essais solos, révélateurs d’un potentiel en pleine progression. Véritable fratrie, The Perceptionists est l’aboutissement artistique d’une amitié profonde et solide. Fruit de cette relation puissante, Black Dialogue, leur premier opus, navigue entre la rage pure, la réflexion politique et l’humour ravageur, les trois piliers de The Perceptionnists. Parmi les invités présents sur ce premier travail, on découvre El-P, poulain du label, et Guru, véritable monument du hip-hop old-school, Grand Manitou du flow assassin. On aurait pu imaginer pire comme parrainage… Pourtant, The Perceptionists n’ont pas besoin de l’adoubement des aînés pour prendre leur place dans la cour des grands du hip-hop. Oubliez la pose, oubliez les clichés, le rap le plus solide et coriace est à découvrir du côté de The Perceptionists. Comme l’affirme De La Soul, trois est le chiffre magique.
http://www.definitivejux.net/jukies/the_perceptionists/

Haut de la page P

PSYCROPTIC (Australie)
     Formé en 1999, les Australiens de Psycroptic sont de retour en janvier 2007 avec un 3ème opus intitulé Symbols of Failure !
     Considéré comme l'un des grands espoirs du brutal death, le combo nous offre un concentré de death métal explosif accompagné d'un chant criard, de riffs tranchants et très techniques, sans parler de l'excellente production qui s'avère être à la fois claire et puissante!
      On notera également la présence du nouveau chanteur qui agrémente les nombreux breaks, passages syncopés et riffs trash de  ses vocaux death ponctués d’accents plus écorchés, classiques mais efficaces.
     Depuis toujours  sombre et extrême, le groupe a également cherché à travailler sur la forme en proposant quelques intermèdes musicaux qui s’intègrent bien à l'univers futuriste omniprésent.
     D'ailleurs, ce sont des titres comme Repairing the Dimensional Cluster, An Experiment in Transcience ou encore Merchants of Deceit qui se distinguent nettement par leur côté encore plus accrocheur.
     En bref, Psycroptic propose un metal death bien pensé, qui mélange de nombreuses influences  - Immolation, de Cannibal Corpse, de Deicide - et le moins que l'on puisse dire est que Symbols of failure en est un nouveau témoignage plutôt bien réussi !

Haut de la page P

POOR BOY (France) _ Morlaix
   Chef de file du mouvement lo-fi morlaisien avec John Trap solo et Bye Bye, poor boy alias Jacques Creignou mélange avec brio bidouilles et arrangements contemporains. Après un premier album très abouti sorti en 2006 ( "MOONDREAM" ) et plutôt axé dark folk, le plus grand songwriter morlaisien du monde revient aujourd'hui avec des nouveaux titres beaucoup plus rock à paraître prochainement sur un second album. Entouré sur scène de Splisk à la basse, de Princesse Mariwenn aux machines et de Forenz à la batterie, poor boy vitamine son répertoire pour un set électrique et explosif, avec pour seul mot d'ordre : Rock the West Coast    >>>>   Image
http://www.myspace.com/poorboyband

Haut de la page P

PAPILLON (New York)
      Un an et demi après son apparition sur la scène musicale de Los Angeles, le groupe Papillon s'affirme aujourd'hui comme l'un des fers de lance de l'electro-pop californienne. Portée par des melodies sensuelles et accrocheuses, des guitars fuzz entremêlées d'instruments électroniques et de rythmiques hypnotiques, la musique de Papillon a rapidement séduit et conquis les habitués des clubs underground de SilverLake et Hollywood. À la suite de l'album Soledad, Papillon sort en janvier 2007 un EP 3 titres, Patterns On Your Fingertips, disponible sur iTunes. Le CD single rencontre un succès immédiat chez le fameux disquaire Amoeba Records. Enregistré à Portland, en Oregon, sous la houlette du producteur Tony Lash (The Dandy Warhols, Tahiti 80), Patterns On Your Fingertips capture l'essence pop d'un groupe aux facettes multiples. La chanson-titre révèle la voix langoureuse de la chanteuse Liz Brown, collaboratrice occasionnelle de Papillon. Le son du groupe évoque un mélange unique et subtil qui oscille entre la fluidité de Stereolab, les experimentations des allemands de Can et les accents raffinés de grands maîtres tels Ennio Morriccone, Piero Umiliani ou encore Serge Gainsbourg.    >>>>   Image
http://www.myspace.com/papillontheband

Haut de la page P

PUTS MARIE (Suisse)
    Puts Marie est un groupe suisse qui a vagabondé à travers l'Europe, en passant par Rome, Paris, Londres, Berlin ou encore Amsterdam. Ce qui fait de leur album "Dandy Riots" un événement qui tient moins du style « punk folklorique » version Violent Femmes ou du David Bowie jeune, que de la véhémence et de l'euphorie de la jeunesse de ce groupe au nom particulier, fusion remarquable et fantaisie artistique. Les instruments - essentiellement acoustiques - sont fouettés, battus, frappés, parfois jusqu'à la maltraitance ; le bois est poussé jusqu'aux limites de sa résistance physique. En découlent craquellements, gémissements et anéantissement de cette biomasse accordée , déclinés dans presque tous les styles (folk, pop,jazz, rock & roll, rare groove, straight-ahead-punk).    >>>>   Image
www.myspace.com/putsmarie

Haut de la page P

PORCELAIN (Australie / Normandie)
    Des mélodies en apesanteur orchestrées par un parterre de guitares lourdes comme le plomb : la musique de ce quatuor alterne moments d'accalmie rêveuse et explosions électriques dramatisées. Les deux albums de Porcelain (l'inaugural I've Got A Really Important Thing To Do Right Now... et son successeur Me And My Famous Lover) ont imposé ces Normands comme les dignes représentants d'un rock français intense et inspiré, rivalisant avec les new-yorkais de Calla, la nébuleuse canadienne Constellation ou les Écossais de Mogwai. Aprés de nombreux concerts, les Transmusicales 2006 ... Un troisième album enregistré courant 2007 " Adios Betty", vera le jour cette année. En attendant il vous suffit de rêver avec eux.    >>>>   Image
http://www.myspace.com/porcelainpoprock

Haut de la page P