Lettre W
Retour au lexique


STEWART WALKER & GEOFF WHITE
WATCHA
WATCHA CLAN
WEEND'Ô
MARC WEISER DE RECHENZENTRUM
WESTERN SPECIAL
THE WHITEST BOY ALIVE
WIDAYAMAN
CHRISTOPHER WILLITS / TAYLOR DEUPREE
WOOST

WESTERN SPECIAL - Reims - Yang Tseu Kiang
      Contact : l’Epicerie 9, place napoléon 85000 la Roche sur Yon - 02 51 44 90 15
Site internet : www.western-special.com
   Vous croyiez être rassasié par le ska et le reggae ...et voici que les Western Special viennent titiller vos papilles auditives. Vous dégusterez ainsi un savoureux mélange de sonorités jamaïcaines telles que le ska, le rocksteady et le reggae. Vous apprécierez la chaleur des cuivres portées par une rythmique des plus entraînantes. Vous savourerez alors leurs prestations scèniques à la sauce « jazz jamaïca » à la fois raffinées et pétillantes.
               Discographie : Road To The Roots (Zig Zag / Tripsichord)
                                        Hot Jamaïca Mixture (Zig Zag / Tripsichord)

Haut de la page W

Marc Weiser de Rechenzentrum - live
Marc Weiser ? sans son acolyte, Christian Conrad - présentera le projet du duo. De la techno minimale des débuts jusqu'à l'électronica éthérée, égrenant sur de nombreux labels (Kitty-Yo, Shitkatapult, Mille Plateaux, Kompakt) ou se prêtant au jeu du remix (Tarwater, Laub, Kid606 ou Column One), leur ouverture d'esprit submerge des compositions qui combinent des influences hors de tout schéma prédéfini. label Kitty-yo / Infos sur : www.kitty-yo.de

Haut de la page W

TAYLOR DEUPREE / CHRISTOPHER WILLITS - Audiosphère AS08 - Audiosphère
8 titres issus de la collaboration du californien Christopher Willits, artiste multimédia passionné par le traitement du son de guitare par ordinateur, et de Taylor Dupree, dont le travail consiste à repousser les limites du son minimaliste et ultra synthétique, ce qu’il appelle " le son microscopique". Enregistré à New York, ce disque offre des impros live ou enregistrées en studio et un son hybride explorant de nouveaux univers soniques.
promo : Tripsichord - sorti le 05/03/2004

STEWART WALKER & GEOFF WHITE
Stewart Walker & Geoff White - Discord - Force Inc
Stewart Walker & Geoff White se sont imposées ces deux dernières années comme deux des leaders de la scène techno émergente nord américaine. Le fruit de cette collaboration est certainement les plus bel album de ces deux producteurs déjà connus pour leurs nombreuses réalisations chez Force Inc.
promo : Force Inc - sorti le 02/05/2003

Haut de la page W

WIDAYAMAN _ Reggae, Marseille
    Wida yaman, l’esprit d’un reggae enraciné dans l’humus de la fraternité universelle. Porteur d’un message positif, ils cultivent un engagement contre toutes les formes de discrimination à travers le feu sacrée de la guérison spirituelle.

Haut de la page W

WATCHA - Paris - "Mutant" _ Yelen-Musiques
    Deux étudiants en école d’ingénieur du son en région parisienne, Fred (guitare) et El Butcho (chant), se rencontrent en 1994 et décident de fonder un groupe. Sans bassiste ni batteur, le duo signe rapidement une maquette avec les moyens de son école.
    Après avoir passé une petite annonce sur Paris, Manu (guitare), Jean-Pierre (basse) et Elder (batterie) rejoignent la formation.
    En 1995, le groupe prend le nom de Watcha, mot trouvé au hasard dans un dictionnaire d’anglais. Keuj remplace Elder parti au Portugal. Watcha part pour une série de concert dont le point culminant est le festival rock tchèque à Trutnov en 1996.
    L’année suivante, Pendule remplace Jean-Pierre. Il est temps de coucher sur des bandes les compositions et Watcha rentre en studio en 1998. Suit un premier album éponyme. Deux ans plus tard, Watcha signe Veliki Cirkus.
    "Mutant" - Avez-vous déjà entendu un tel son de gratte sur un disque de métal fraçais ? Cherchez bien, les doigts d'une main devraient suffire. Et encore... Watcha a grandi. Plus accessible, plus méthodique mais néanmoins toujours aussi puissante, la musique des parisiens semble posséder tous les atouts pour séduire un large public !

Haut de la page W

WATCHA CLAN _ Marseille (13) _ "Le bastion" _ sorti depuis le 28 février 2005 _ Vaï La Bott / Mosaïc Music Distribution

Haut de la page W

THE WHITEST BOY ALIVE (Berlin)
     The Whitest Boy Alive est un groupe basé à Berlin, qui donne dans l'indie et l'expérimental. Il est composé du chanteur et guitariste Erlend Øye, du bassiste Marcin Öz, du batteur Sebastian Maschat, et de Daniel Nentwig aux claviers Rhodes & Crumar. Ils ont débuté en tant que projet électro/dance en 2003 à Berlin, avant de se transformer progressivement en un groupe à instruments. Ils sont actuellement signés sur le label Bubbles.    >>>>   Image
www.myspace.com/thewhitestboyalive

Haut de la page W

WOOST (Pays Bas)
     Almost two years after the release of their debut album, it is time for Woost to present their follow up album, titled "RUMOUR. Open your ears".
    We could spend our time telling you what Woost has achieved in the last couple of years, how they tried to reach the public through gigs, how the band started off, and excite you with more cliché biographic stories that will guarantee an interesting text. Or we could talk about the present situation, and the present means a terrific album. We would rather talk about the last topic.
   >>>>   Image

http://www.myspace.com/woostnl

Haut de la page W

WEEND'Ô
     À l'origine Weend'ô est le projet musical du couple musicien : Laetitia (chant/clavier) et Terence (guistariste lead, orchestration, composition). C'est en 2005 que ce couple décide de créer son propre style, il s'enfermera pendant 3 ans pour investir sur son propre home studio et développer leurs compositions. Début 2008 une démo est autoproduite à 2 en vue de rechercher les musiciens qui formeront le groupe.(la démo est donc à l'écoute sur le myspace.
    L'univers musical de Weend'ô (prononcez Window) est un savant mélange rock, à la croisée des sonorités de Pink Floyd et des riffs plus modernes de Tool. L’arrangement juste et épuré, y soutient une voix originale, puissante et chargée d'émotions.
     Au travers d'un rock néo progressif teinté de puissants riffs parfois asymétriques, le spectateur est invité à un véritable voyage intérieur : Weend'ô l'amène à une réflexion sur sa quête du bonheur, ses dualités, ses angoisses. Weend’ô souhaite rappeler que rester soi-même est un combat permanent, qu’il ne faut pas hésiter à se laisser guider par ses émotions, ses pensées profondes et ses rêves, pour réellement retrouver ce sentiment humain : «se sentir vivant».
     Tantôt incisif, tantôt sensible, Weend'ô s'adresse ainsi à nos cœurs et à nos âmes.
     Leur 1er album «You Need To Know Yourself», coproduit par Olivier Marot, producteur indépendant, sortira en Mars 2011.    >>>>   Image

Haut de la page W