Lettre X
Retour au lexique

 

X-TECH Ain’t nuttin but Music and good weed - Expressillon
Si ce n’est qu’en 2004 que X-TECH aka Traxx’ Dillaz nous convie à découvrir son premier album « Ain’t nuttin but Music and good weed », il n’en est pas pour autant à ses premières armes.
De son investissement dans le mouvement graffiti et sa passion pour la musique naît en 1990 le collectif O.Q.P, basé a Marseille, regroupant taggeurs, graffeurs, djs et proposant un son entre ragga et musique électronique.
Trois ans plus tard, ce dernier mute en OQP Sound System, premier son du sud de la France a organiser des Free Parties. Fêtes et Technivales s’enchainent en France avant que le Sound System ne sévisse en République Tchéque, Allemagne, Hollande, Italie, Autriche, Espagne…

Sorti le 10 mars 2004 (Promo Expresillon)

Haut de la page X

X SYNDICATE + SPERMICIDE - At The First Shot - Small Axe
Alors qu’ X syndicate se forge une solide réputation sur la scène punk/métal, le groupe Spermicide pratique un punk-rock roboratif autant influencé par Motorhead que par les Ramones.

Ce troisième volume de la collection Live & Direct est un split live de 14 titres + plage vidéo de 20 min.(2 titres live de chaque groupe).
Sortie le 23 mars 2004 (Promo Small Axe)

Haut de la page X

X MAKEENA - Rennes (35)
    Remarqué en 2002 lors d'une soirée Foutadawa à l'Antipode, X Makeena commence d'abord par sillonner la Bretagne : Transmusicales 2003, Panoramas, Astropolis...
     Le combo rennais part ensuite à l'assaut du reste de la France et de la Belgique ! Death on the Wax, leur premier album, atterrit dans les bacs en 2004 chez Foutadawa prod, label rennais de groupes auto-produits (Percubaba, Strup X, Yosh...). On peut y remarquer la contribution de Sev & Koulechov du groupe Aïwa, et d'Amraa, chanteur mongol à la voix diphonique.
    Après une prestation torride aux Vieilles Charrues 2004 qui a survolté la scène electro, X Makeena sévit au Festival des Musiques Emergentes au Québec et dans les clubs de Toronto. Le groupe est déjà activement soutenu par l'ATM (Transmusicales, UBU). Il est alors programmé à la suite des Beastie Boys aux Trans 2004 devant leur public à Rennes.
     Suivront les Trans en Norvège et à Pékin en Chine. Lauréat du FAIR et du Monte Charge de la Fédurok, X Makeena a fait une cinquantaine de dates en 2005 en confirmant sa notoriété dans l'Ouest (Nordik Impakt, Art Rock, Tours de scènes, ...) et en partant à la rencontre de nouveaux publics à Paris (Elysée Montmartre avec Asian Dub Foundation, La Flèche d'Or à trois reprises) et vers l'est et le sud de la France. Le groupe est aussi allé distiller sa drum'n bass ténébreuse en Norvège à plusieurs reprises, en Belgique et en Bulgarie...
http://www.myspace.com/xmakeena