DIRECTIONS   >>>> 

PROHOM

http://prohom.artistes.universalmusic.fr/

Sommaire

Le groupe
Les concerts
L'album "Peu Importe"
Discographie

HIT-PARADE Nationale 85 _ Entrée le 06/2005 _ Nombre de Hit : 1
      Meilleur Hit (Hit-Parade N° 14 >>> 30ème)

 

Le groupe

Origine

     En 1998, après un parcours riche et varié, Philippe Prohom trouve enfin sa voix artistique et la confiance nécessaire pour partir sur la route et proposer son répertoire de chansons à textes et d'électro-rock.
     Aidé par un 'management' rigoureux (Myriam Kanou) et un 'line up' efficace (Manu Praz aux guitares et Yann Coste à la batterie), PROHOM se perfectionne en sillonnant la France et en travaillant en partenariat avec des salles (leur ingé son Lafraise est débauché de la cave à musique à Mâcon qui leur propose leur première résidence et leur 6 titres paru en 2000 est enregistré au Bise-Glace d'Annecy).
     PROHOM fait sa réputation sur scène et trouve le soutien de réseaux, tels que celui des Transmusicales de Rennes, des Chorus des Hauts de Seine (prix SACEM en 2000) ou des Francofolies de La Rochelle.
     La signature chez POLYDOR est vécue comme une suite logique des évènements et le premier album voit le jour à l'automne 2002.
     Réalisé par Phil Délire, l'album éponyme de PROHOM se fait surtout remarquer par ses textes, avec des singles forts comme "ça oublie d'aimer", "Georges" et des titres d'albums impliquants, comme le dérangeant "mise en bouche" qui traite de pédophilie, ou l'introspectif "le miroir et moi". L'accueil public et professionnel est plus qu'enthousiaste, le groupe passe par le Québec (Francofolies de Montréal), la Suisse (nombreuses dates et double carton au Paléo Festival de Nyon en 2003), et la tournée commencée 4 ans plus tôt se termine le 11 décembre 2003 dans un Elysée Montmartre bondé et survolté !

Aujourd'hui

    PROHOM est devenu un quatuor (avec Damien Habouzit à la basse), a travaillé ses nouveaux titres et sa nouvelle création lumière au théâtre de verre à Châteaubriand (l'identité visuelle a toujours été primordiale) et est reparti donc l'automne dernier (2004) pour une tournée d'une durée inderterminée, et cela pour défendre le deuxième album paru en mai 2004 : "Peu importe".
     Cet album fut envisagé, conçu et élaboré différemment de son prédécesseur, dans la mesure où il contient beaucoup de titres qui n'avaient jamais été joués sur scène, alors que le premier album reflétait l'image instantanée de PROHOM au moment de sa signature chez Polydor à savoir un groupe de scène à 100%.
     Pour "Peu importe", PROHOM a placé son travail sous le signe du partage. Les arrangements furent créés en studio (Planet Sun à Puteaux pour les prises, Mega pour le mix), en fonction des idées et des sensibilités de Philippe Prohom, de Fabrice Leyni (réalisateur qui s'est notamment illustré aux côtés de NTM et de PLEYMO) et des musiciens pour certains titres ("de face"). Mais le processus de création demeure immuable : faire de la musique pour le plaisir, donc sans savoir précisément ce que va devenir telle ou telle suite d'accords, sur lesquelles Philippe pose toujours des textes écrits en fonction de ses humeurs "amer" de ses coups de gueule "Prouvez le moi", de ses réactions viscérales et épidermiques, l'ensemble sur fond d'introspection forcenée "né à la place d'un autre". PROHOM excelle dans l'art de se faire témoin d'une sensation, d'un état, d'une impatience, selon une méthode de recherche toujours basée sur l'instinct, appuyée par de solides mélodies et des arrangements électro-rock efficaces.
     Sur les douze chansons composant Peu importe, deux textes furent écrits avec la complicité d'artistes extérieurs au groupe : "Départ" qui est l'oeuvre du talentueux Chet et "Tu es Tuée" de Marco Casimiro De San Leandro, auteur et acteur actif du hip-hop Lyonnais.
     Enfin, un bonheur n'arrivant jamais seul, l'album est accompagné d'un cout-métrage (dvd et projection en salles sur le réseau mk2), réalisé par Laurent Bouhnik (Zonzon, Select Hôtel, 24 heures de la vie d'une femme) dont le scénario propose le développement d'un personnage difficile à juger, ni tout noir, ni tout blanc et pas forcément très glorieux... Personnage d'ailleurs interprété par Philippe Prohom lui-même qui renoue ainsi avec la comédie et le plaisir des expériences...

Toutes directions >>>>     Sommaire   Concerts

 

Concerts :

 

Discographie

     2000 _ album 6 titres
            2002 _ album éponyme _ Polydor
  2004 _ Peu importe _ Polydor

Toutes directions >>>>     Sommaire   Concerts