Directions     >>>>    

 

RENAUD PAPILLON PARAVEL

RENAUD PAPILLON PARAVEL - "SUBLIMINABLE" - Sorti depuis le 02 mars 2004                                       
      Meilleur Hit (Hit-Parade N° 11 >>> 29ème)

    On a beaucoup parlé de "renouveau de la chanson française" au sujet de Renaud Papillon Paravel. Tellement plus simple ! Une petite case et le tour est joué. Carla Bruni, Vincent Delern, Bénabar ou Benjamin Biolay. On y ajoute un nom de plus et l'affaire est dans le sac.
    Mais il faudra être moins paresseux. Cet oiseau - cet indien - plutôt est ailleurs. Presque toujours en talk-over, la voix, lente et parfaitement posée sur des climats deep, hétéroclites et détournés, elle se pose et raconte. Les sons, derrière, ondulent et portent le flow. Des temps médium en général, sinon carrément lents. Comme dans Melody Nelson du maître Gainsbourg ? Oui, parce que ceux là sont plus aisés, si on veut faire passer les textes. Et on devine bien que les mots... c'est la vraie affaire du garçon. On dirait quasiment, un disque d'écrivain. Comme ce classique culte "obsolète" de Dashiell Hedayat. Renaud "Papillon" (ce non ! ) Paravel n'est pas écrivain. Certes. Ou pas encore. Mais il devrait y penser.
    Non, le toulousain était graphiste, dessinant pochettes de disques et affiches de concerts. Avant d'enregistrer "La Surface de Réparation", qui l'a révélé. Et si "papillon il y a, c'est que, hors le classique de Georges Charrière, qu'il affirme avoir lu tout gamin, le bassiste du défunt groupe seventies Triangle...
    "Papillon" c'est le nom de l'ours des Pyrénées. Oui, celui là même ! qui, comme le dernier des mohicans, ne veut pas lâcher le terrain. Une espèce rare, donc. Et menacée. Et Paravel ? On peut supposer qu'il s'agit de son vrai nom. Ou qu'il s'est trouvé un pseudonyme qui rime avec Barjavel, histoire de brouiller les pistes. Allez savoir.
    A l'entendre, le garçon est un quasi amateur. Qui a fait ce disque presque par hasard. Il ne faut évidemment pas le croire. On ne lâche pas un album comme "La Surface de Réparation" par hasard. Ou en passant. Il y a trop de choses dedans. Autoproduit au départ et enfin racheté par BMG, l'album est un classique des playlists de Nova, entre autres radios, et s'est attiré les bonnes grâces de toute la presse spécialisée, façon Inrockuptibles ou Télérama. Partout, on cite a foison Bobby Lapointe, Charlélie Couture, Gainsbourg, Murat ou Léo Ferré des opéras parlés au sujet de ce Papillon là. Et tout cela est parfaitement justifié. Mais finalement lourd à porter. Tout ce qu'on peut lui espérer, c'est de plus avoir besoin de ça. Très bientôt.

Patrick Eudeline

Toutes directions   >>>>